Quelle est l’utilité du CPF ?

CPF

En France, nombreux sont les dispositifs qui ont été mis en place dans le domaine relatif à l’emploi; et ceci dans l’intérêt des employeurs et des salariés. Toutefois, en janvier 2015, on entendit parler pour la première fois du CPF ou Compte Personnel de Formation.

En quoi consiste-t-il? Il s’agit du dispositif qui a substitué au Droit Individuel à la Formation ou DIF, et qui permet à son utilisateur de demander le financement d’une formation à tout moment. Depuis sa mise en place, il est toujours opérationnel. Le concept serait-il alors efficace? Pour qu’un dispositif reste en vigueur assez longtemps, il se doit d’être avantageux. Et si le sujet vous intéresse, découvrez le CPF ainsi que son utilité dans cet article.

Que faut-il savoir sur le CPF ?

Pour remplacer le DIF, le CPF a été introduit et appliqué dans le territoire français en janvier 2015. Et d’après les chiffres communiqués par le Ministère du Travail, le concept n’est plus à l’essai étant donné qu’en 2017, 3,6 millions ont fait l’objet d’une ouverture. Mais en quoi ces comptes sont-ils opérationnels? En effet, un CPF procure à tout utilisateur la possibilité de bénéficier d’une formation à tout moment à travers un financement. D’ailleurs, près de 598 190 formations ont été financées en 2017, toujours d’après les données qui émanent du Ministère du Travail. Il a également été conçu pour que chaque bénéficiaire puisse acquérir et approfondir des connaissances de base, obtenir une qualification reconnue ainsi qu’une VAE ou Validation des Acquis de l’Expérience. Mais ce ne sont pas les seuls objectifs du compte personnel de formation.  Avec le CPF, il est possible pour les professionnels de reprendre ou poursuivre à nouveau leurs études et d’obtenir un diplôme ou un certificat de qualification professionnel. Pour découvrir comment cela fonctionne, icademie.com se met à votre disposition.

Alors, si le Compte Personnel de Formation consiste à financer les formations, d’où provient l’argent relatif à ce financement ? Contrairement à ce que nombreux pensent, le financement du CPF n’est pas puisé dans les fonds publics. En effet, ce sont les entreprises, voire les employeurs, qui financent le procédé. Ainsi, ils doivent régulièrement consacrer une part de leur masse salariale brute à cette fin; ce qu’ils doivent verser à l’OPCO ou Opérateur de Compétences. Bien sûr, le montant varie selon le nombre des salariés de chaque firme.

  • Si moins de 11 salariés: 0,55% de leur masse salariale brute.
  • Si 11 salariés ou plus: 1% de leur masse salariale brute.

Qui peut disposer d’un CPF ?

Telle est la question habituellement posée quand on parle du CPF. Pour y répondre, sachez que tout salarié, quelle que soit sa catégorie professionnelle et quel que soit son domaine d’activité, est éligible à ouvrir un compte de formation.  Ceux qui sont liés par un contrat d’apprentissage font aussi parties des utilisateurs d’un CPF.

A côté, les demandeurs d’emploi peuvent également y prétendre. Toutefois, pour ce faire, ils doivent avoir déjà occupé certains emplois auparavant. C’est de cette manière qu’ils puissent acquérir des heures de formations dans le cadre du CPF.

Quant à la question d’âge, vous pouvez jouir de ce droit à votre gré dès que vous avez 15 ans (avec l’appui d’un contrat d’apprentissage) jusqu’à ce que vous preniez votre retraite.

Comment utiliser le CPF?

Si vous venez de finaliser l’ouverture de votre compte de formation CPF, il vous sera utile de savoir son fonctionnement. Ainsi, c’est un compte crédité en heure à chaque fin d’année. Cette alimentation peut varier entre 24 heures et 150 heures. Pour plus de précision, votre compte sera crédité de 24 heures  jusqu’à ce que vous ayez cumulé les 120 heures. A partir de là, votre compte sera alimenté de 12 heures par an jusqu’à l’atteinte des 150 heures.

Il est à noter que ces hauteurs d’alimentation concernent les salariés faisant des heures complètes de travail. Si, par hasard, vous travaillez à temps partiel ou dans le non respect des réglementations du travail, un tout autre mode de calcul devra être appliqué.

Quoi qu’il en soit, les moments d’absence ayant pour causes une maladie professionnelle, un accident de travail ou un congé de maternité ou paternité sont tenus en compte lors du calcul.

Une fois que vous avez compris le principe, vous pouvez aller sur le site dédié pour créer votre compte. D’ailleurs, vous pouvez toujours accéder à votre compte et y suivre tous les mouvements en passant par cette plateforme virtuelle. De même pour les formations, vous avez la possibilité d’en avoir connaissance via le site.

Quels sont les avantages d’avoir un CPF?

Nombreux sont les avantages qu’un CPF peut vous procurer, pour ne citer que la garantie d’une obtention de diplôme ou de certificat. En effet, vous devez savoir qu’une formation ne peut être éligible dans le CPF si celle-ci n’est ni certifiante ni accusée par un diplôme à son achèvement. Autrement dit, en utilisant votre compte, vous pouvez être certain de mettre un nouveau cadre de diplôme chez vous ainsi que dans votre CV.

A part cela, vous pouvez accéder aux formations de votre choix et à moindre coût. Ce ne sont pas les frais des cours qui ont bénéficié d’une remise; mais c’est vous qui n’ayez pas à dépenser beaucoup avec le financement issu de votre compte CPF.

Mais encore, grâce au CPF, vous avez accès à une liste de formations bien variées. Ce qui se présente comme une opportunité de tracer votre carrière et d’acquérir de nouvelles compétences en vue d’une promotion future.

Et pour finir, vous aurez plus de liberté dans le choix de la formation que vous allez faire ainsi que du moment durant lequel vous voulez le concrétiser. Étant donné qu’il n’appartient pas à votre employeur de financer la formation, rien ne vous oblige à choisir une formation liée à votre emploi. Cependant, cela pourrait toujours être à votre avantage de suivre une matière en liaison à votre poste; car cela augmenterait votre chance d’être promu.

Se former à la data analyse
Trouver des offres de formations en alternance à Paris et Lyon