Guide sur la certification ISO 14001

certification ISO 14001

Créée en 1996, la certification ISO fait partie de la famille des normes ISO 14000. Elle s’adresse à tous les organismes qui souhaitent mettre en place un système de production, de gestion et de fonctionnement prenant en compte les conséquences environnementales propres à leur activité. Voici tout ce que vous devez savoir sur cette norme, ses exigences et les modalités de sa mise en place.

Qu’est-ce que la norme ISO 14001 ?

Conçue par l’Organisation mondiale de normalisation, qui est une fédération mondiale d’organismes nationaux de normalisation regroupant 140 pays environ, la certification ISO est reconnue au niveau international. Elle a été créée pour aider les organisations, quels que soient leur type, leur taille et leur activité, à placer les questions environnementales au cœur de leur fonctionnement. Le but est bien sûr de ne plus causer de dommages à l’environnement.

La norme ISO 14001 doit permettre de mieux cerner les effets des activités économiques sur la planète en garantissant le respect des lois et des réglementations en matière d’environnement et en favorisant la promotion du développement durable. Elle a été mise au point pour encourager les bonnes pratiques et aider tous les types d’organismes à faire perdurer leurs efforts afin de devenir les plus vertueux possible.

Quelles sont les exigences de cette norme et comment l’obtenir ?

Pour obtenir la certification ISO, l’entreprise ou l’organisme concerné doit instaurer un dispositif de management environnemental intégrant :

  • une étude environnementale dressant un bilan des activités de l’organisme, de leurs conséquences sur l’environnement et des réglementations pouvant leur être appliquées.
  • une politique environnementale engagée pour améliorer et prévenir la pollution et garantissant la conformité aux législations et réglementations environnementales applicables ainsi qu’aux autres exigences auxquelles l’organisme a adhéré
  • la structure organisationnelle, les responsabilités, les activités de planification, les procédures, les pratiques, les procédés et les ressources nécessaires à l’élaboration, la mise en œuvre, la réalisation, la surveillance et le maintien de la politique environnementale de l’organisme

Cette certification n’est en aucun cas obligatoire et est obtenue uniquement sur volontariat. Pour la recevoir, l’entreprise, l’organisme ou l’association qui en fait la demande doit faire effectuer un audit par un organisme indépendant agréé, c’est-à-dire appartenant à l’OFC (Organisme Français de Certification)ou à l’AFNOR (Association Française de Normalisation) par exemple. Ce n’est que si cet audit est probant que la norme est obtenue. À noter qu’il a également pour rôle d’identifier les axes d’amélioration. La norme est valable durant trois ans et fait l’objet d’une évaluation chaque année. Au bout de trois ans, le renouvellement de la certification n’est pas automatique et un nouvel accord doit être donné par un organisme indépendant avec la mise en place de modifications si nécessaire.

Quels sont les avantages de la norme ISO pour les entreprises ?

Cette norme comporte de nombreux avantages pour les entreprises. Elle peut en effet les aider à réduire certains coûts en améliorant la gestion des matières premières et des déchets ainsi que la logistique. En plus de permettre de faire des économies, elle peut également aider à augmenter le chiffre d’affaires. Cela s’explique en partie par le fait qu’elle est devenue une norme standard et qu’elle offre une visibilité accrue lors des appels d’offres.

En dehors des appels d’offres, elle modifie l’image des entreprises en les faisant passer du côté d’une économie plus respectueuse et plus responsable. Une façon de fonctionner plus éthique est en effet demandée par de plus en plus de clients, que ce soit en BtoB ou en BtoC. Les politiques tels que l’actuel Ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Lemaire, encouragent également à ce changement. Obtenir la norme ISO devient donc indispensable pour les entreprises, que ce soit pour améliorer leur compétitivité ou augmenter leur valeur dans un monde où plus personne ne peut plus accepter que l’environnement ne fasse pas partie intégrante de nos préoccupations.


Trouver une école de marketing et management de luxe à Paris
EAE et Entretien Professionnel : quelle sont les différences