Quelles études pour être instituteur ? Découvrez le parcours à suivre

Un instituteur ou un professeur des écoles est un enseignant du premier degré. Il travaille auprès des enfants âgés de deux à onze ans dans les écoles primaires. Il leur apprend non seulement à lire, écrire et compter, mais leur inculque aussi l’éducation nécessaire pour bien grandir. Pour devenir instituteur, tout commence avec l’obtention d’une licence, puis d’un master MEEF spécialisée dans les métiers de l’enseignement de l’éducation et de la formation.

Devenir instituteur : quelle licence choisir ?

Après l’obtention du baccalauréat, les étudiants souhaitant devenir instituteur doivent décrocher une licence. En effet, ce diplôme permet d’accéder au master MEEF, puis au concours de recrutement des professeurs des écoles.

Pour ce faire, toutes les licences sont valables. Cela dit, il est possible de privilégier certains cursus permettant de devenir un bon professeur des écoles. Ainsi, il serait préférable d’opter pour une filière équivalente à une des disciplines abordées à l’école maternelle ou primaire. Il s’agit entre autres de poursuivre des études en langue (comme le français ou l’anglais), en sciences (comme les mathématiques), en histoire ou en géographie, etc.

Le master MEEF pour accéder aux métiers de professeur

Après avoir décroché une licence, tous les futurs enseignants doivent suivre la formation du MEEF (ou Métiers de l’Enseignement, de l’Éducation et de la Formation). Ce cursus forme au métier d’instituteur ou de professeur de l’enseignement du second degré en alternant cours théoriques et pratiques.

Ainsi, la formation aborde les disciplines de l’enseignement et la pédagogie. Sont aussi inclus des thèmes relatifs à l’éducation, à la citoyenneté, aux gestes professionnels des instituteurs ; ou encore aux parcours des élèves. Également, les futurs instituteurs suivent des stages permettant de mettre en pratique leurs acquis.

La formation du MEEF permet en outre de se préparer aux concours pour le recrutement se déroulant une fois la première année achevée. D’ailleurs, le MEEF se compose de trois mentions, dont le 1er degré permet de devenir instituteur. Le second degré est, quant à lui, dédié aux enseignants du collège et du lycée, tandis que la mention « encadrement éducatif » permet d’accéder au métier de CPE ou conseiller principal d’éducation.

Réussir le concours de recrutement du CRPE pour devenir instituteur

Pour devenir instituteur, il faudra réussir le concours de recrutement de professeurs des écoles. Seul ce concours académique organisé en fin de première année de master permet d’enseigner dans les écoles maternelles et primaires. Pour pouvoir s’inscrire à ce concours, il faudra respecter les conditions suivantes :

  • Posséder la nationalité française ou être un ressortissant d’un pays membre de l’Union européenne ;
  • Jouir de ses droits civiques et ne pas avoir subi de condamnation incompatible avec le métier d’instituteur ;
  • Être en position régulière au regard des obligations du service national ;
  • Justifier des conditions d’aptitude physique requises pour exercer le métier d’enseignant ;
  • Être inscrit en première année (ou en dernière année) d’études en vue d’obtenir un master MEEF ou un diplôme équivalent ;
  • Ou bien être titulaire d’un master MEEF ou d’un diplôme équivalent.
Cours particuliers pour améliorer votre niveau d’études ? Pensez-y !
LE TOEIC : évaluer votre niveau d’anglais pour accéder aux meilleurs postes !